4.3 C
Munich
vendredi, février 3, 2023

que choisir entre japonais et chinois

Must read

Histoire et traditions de la culture japonaise

L’histoire de la culture japonaise s’étend sur des milliers d’années jusqu’à la période Jōmon (vers 10 000 av. J.-C. à vers 300 av. J.-C.). La période Jōmon a été suivie par la période Yayoi (vers 300 av. J.-C. à vers 250 ap. J.-C.), la période Kofun (vers 250 ap. J.-C. à 538 ap. J.-C.), la période Asuka (vers 538 ap. J.-C. à 710 ap. J.-C.), la période Nara (vers 710 à 794 ap. J.-C.), la période Heian (vers 794 à 1185 ap. 794 à 1185), la période Kamakura (vers 1185 à 1333), la période Muromachi (vers 1333 à 1573), la période Azuchi-Momoyama (vers 1573 à 1600), la période Edo (vers 1600 à 1868) et la période Meiji (vers 1868 à 1912). Aujourd’hui, le Japon possède l’une des principales économies du monde et est un leader mondial dans de nombreux domaines, notamment les arts et la technologie.

Histoire et traditions de la culture chinoise

L’histoire de la culture chinoise remonte à des milliers d’années, au cours desquelles le pays a connu de nombreux changements dynastiques, des révolutions, des changements culturels et même une période de colonisation par les puissances européennes. Aujourd’hui, la Chine est l’une des principales économies du monde et est un leader mondial dans de nombreux domaines, notamment les arts et la technologie. La civilisation chinoise a développé un système politique et un code moral fondés sur une philosophie axée sur l’équilibre et l’harmonie. Les Chinois ont également développé un système d’écriture, qu’ils ont utilisé pour créer des textes philosophiques et religieux et même de la poésie. Au fil du temps, les Chinois ont développé une culture complexe et sophistiquée, qui continue d’influencer le monde aujourd’hui.

La langue japonaise

La langue japonaise est une langue d’Asie de l’Est parlée par environ 128 millions de personnes, principalement au Japon. Elle fait partie de la famille des langues japonaises, les autres principales étant quelques îles éparpillées au large des côtes de l’Asie du Nord-Est (par exemple, les Kouriles du Sud russes). Le chinois, le coréen et le ryukyuan font également partie de ce groupe plus large, mais comme ils sont tous génétiquement liés au japonais, ils peuvent être considérés comme des dialectes d’une même langue. Au cours de la période isolationniste d’Edo (1603-1868), la langue a subi d’importants changements et une tendance à la standardisation s’est amorcée. Avec la restauration Meiji et la fin de l’isolationnisme, les Japonais ont commencé à développer une terminologie nouvelle et modernisée dans tous les domaines. Dans le même temps, de nombreux emprunts occidentaux et concepts occidentaux ont été importés au Japon. Cela était dû à la modernisation et à l’occidentalisation de la société japonaise et à la multiplication des contacts avec la civilisation occidentale.

Lire aussi  Comment changer une plaque de boite aux lettres

Langue chinoise

La langue chinoise est un groupe de langues apparentées, qui sont toutes des langues tonales. On compte entre 8 et 13 langues principales dans ce groupe, selon la façon dont elles sont classées, et toutes sont membres de la famille des langues sino-tibétaines. En tant que plus ancienne langue écrite en usage continu, le chinois compte de nombreux dialectes différents, qui sont mutuellement inintelligibles, bien que la langue écrite reste la même dans toutes les régions. Le chinois est utilisé depuis longtemps comme une langue internationale, et c’est la langue la plus parlée au monde, ainsi que la langue la plus utilisée en termes d’écrits. C’est une langue officielle des Nations unies et elle est utilisée comme lingua franca par des organisations internationales telles que l’Organisation mondiale de la santé.

Cuisine japonaise

La cuisine japonaise a été façonnée par le climat et la géographie du pays. Le régime traditionnel japonais est basé sur le riz accompagné de poisson et de légumes. La cuisine japonaise s’est développée au cours de siècles de changements sociaux et économiques, ainsi que sous l’influence de facteurs biologiques, environnementaux et géographiques. La nourriture japonaise met l’accent sur les ingrédients de saison, et les gens consomment depuis longtemps du poisson et des légumes. Le régime traditionnel japonais est un régime équilibré, riche en nutriments, minéraux et protéines et pauvre en graisses et en sucres. Il s’agit de l’un des régimes les plus sains et les moins coûteux au monde, et on le qualifie souvent de régime sain.

Lire aussi  que choisir entre martinique et guadeloupe

Cuisine chinoise

La cuisine chinoise a une longue histoire et est généralement connue pour sa richesse. Elle est souvent riche en graisses et en sucres ajoutés, mais elle peut être préparée de manière saine. Il a été démontré que le régime chinois est associé à des taux plus faibles de maladies cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux et de certains cancers par rapport au régime occidental. La cuisine chinoise est également riche en nutriments en raison de la forte consommation de légumes et de légumineuses. Les ingrédients riches de la cuisine chinoise, comme les huiles, la viande, les œufs, le poisson et la sauce soja, ajoutent beaucoup de calories, de graisses et de sel à un repas. Avec les bons choix et les bonnes méthodes de préparation, il est possible de profiter des riches saveurs de la cuisine chinoise sans compromettre sa santé.

Art et architecture japonais

L’art et l’architecture japonais ont une longue et riche histoire, et ils sont souvent caractérisés par la simplicité, la subtilité et le minimalisme. Cela s’explique par la forte influence zen de la culture japonaise, qui met l’accent sur la méditation et la recherche du calme en soi. L’architecture japonaise est variée en raison du grand nombre de styles architecturaux qui ont été importés dans le pays au cours de l’histoire. Parmi les styles les plus connus figurent le Shōfū (influence chinoise), le Jo-Jo (influence indienne), le Dravidian (Inde du Sud) et les styles occidentaux.

Art et architecture chinois

L’art et l’architecture chinois ont une longue et riche histoire et ont été fortement influencés par la culture et la philosophie chinoises. L’art et l’architecture de la Chine sont connus pour leur utilisation des couleurs, leurs conceptions créatives et leur souci du détail. L’architecture chinoise a également été fortement influencée par de nombreuses puissances étrangères, notamment les Mongols et les Mandchous. Les Chinois ont construit de nombreux bâtiments célèbres, dont la Grande Muraille de Chine, le Temple du Ciel et la Cité interdite. Ils ont également créé de nombreux types d’art différents, notamment des poteries, des peintures et des sculptures.

- Advertisement -spot_img

More articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest article